Avez-vous d'autres questions?

Contactez-nous

Connaissez-vous les origines de l’artisanat de l’alfa ? Découvrez cette tradition d’Alicante

Saviez-vous que l’alfa est une plante qui a été utilisée des siècles durant par l’homme pour fabriquer toutes sortes d’outils, de vêtements et d’ustensiles ? On le trouve principalement sur la côte méditerranéenne, tant ici en Espagne qu’en Italie et en Afrique du Nord, et il est aujourd’hui très présent dans l’artisanat d’Alicante. Cette herbe de la famille des graminées pousse dans les zones sèches et très arides. Dans notre pays, vous pouvez facilement la trouver dans des régions comme Alicante, Murcie, Albacete, Grenade et Almeria qui en sont les principaux producteurs.

La tradition de l’alfa à Alicante

L’alfa avait un poids très important dans l’économie d’Alicante et permettait à de nombreuses familles d’obtenir des revenus complémentaires à ceux obtenus des activités agricoles.

Quant à sa récolte, elle s’effectuait en été, lorsque la plante était déjà mûre. À ce moment-là, les feuilles peuvent être facilement cueillies sans craindre de casser la plante. La cueillette se faisait à la pièce et au poids. 

Pour la cueillette de l’alfa, on utilisait un bâton en bois, qui devait être attaché au poignet et qui était appelé palillo. Les produits élaborés à partir de cette plante ont été pendant de nombreuses années une partie importante de la vie quotidienne et de l’économie d’Alicante.

Pilar de la Horadada

Au cours du Moyen Âge et de l’époque moderne, l’alfa était une ressource essentielle pour la fabrication d’outils et de vêtements d’usage quotidien, qui par la suite furent commercialisés. Sa récolte, la préparation et l’élaboration des cordages constituaient une part importante de l’économie, notamment dans la région de Pilar de la Horadada ou de San Miguel de Salinas. Cette région était connue sous le nom de « Campo de Salinas ».

Grâce à ce produit, les agriculteurs pouvaient obtenir un revenu supplémentaire. Le lieu choisi pour sa commercialisation était le port de Cabo Cervera, près de la localité de Torrevieja.

Quelques produits typiques fabriqués à partir de l’alfa de la région 

Découvrez quelques-uns des produits artisanaux les plus représentatifs de cette époque, élaborés à partir d’alfa et très typiques de notre région. Vous pouvez les acheter dans l’une des nombreuses boutiques de souvenirs de Benidorm.

Espadrilles

S’il y a un produit pour lequel l’alfa est bien connu, c’est sans aucun doute l’espadrille ou l’esparteña, qui est fabriquée en cousant et en tressant cette plante. C’est une chaussure légère, typique de notre pays. On a découvert dès le treizième siècle ses bienfaits et sa résistance; elles étaient portées par les fantassins du roi d’Aragon. Ce vêtement est très célèbre, notamment pendant les mois les plus chauds. Lorsque vous venez visiter Benidorm, vous ne pouvez pas en repartir sans acquérir les chaussures les plus typiques de la région.

Stores 

Les stores en alfa sont également représentatifs de la région et très efficaces pour protéger de la chaleur. En outre, ils protègent également de la pluie et, dans les deux cas, résistent parfaitement à l’usure causée par les conditions météorologiques. Ils peuvent être placés en extérieur comme en intérieur et constituent un élément décoratif très apprécié pour la touche rustique qu’ils apportent. Vous pouvez également les trouver dans les boutiques de souvenirs de Benidorm.

Cabas

L’espuerta est un récipient concave et souple, muni de deux petites poignées de chaque côté, qui était utilisé pour transporter des gravats, de la terre et d’autres déchets. 

Couffins

Dans l’agriculture, ces ustensiles étaient d’une importance cruciale, car ils facilitaient le transport de toute la cueillette. En voici certains des plus représentatifs:

⦁ Aguaderas. Ces paniers sont composés de quatre sections (cujones) ayant la taille d’une cruche et ils étaient utilisés pour transporter l’eau. Grâce à sa structure, chaque paire de compartiments tombait d’un côté et de l’autre de l’animal qui les portait, équilibrant ainsi sa charge. 
⦁ Serones. Ces petits couffins en alfa, en forme de bateau, étaient utilisés pour transporter le fumier vers les champs. Ils pouvaient également être utilisés pour transporter des melons ou des pastèques, lorsqu’il n’en restait plus beaucoup à transporter.
⦁ Sero. Cet outil était utilisé pour transporter les olives pendant la récolte. Sa partie supérieure avait un couvercle cousu qui était refermé par une corde. Il avait une capacité d’environ 50 kg.

Comme vous pouvez le constater, l’artisanat d’Alicante est riche d’une longue tradition de plusieurs siècles qui le rend extrêmement intéressant et constitue un petit morceau de l’identité de notre province. Lorsque vous viendrez nous rendre visite, nous vous garantissons que vous ne pourrez pas repartir sans avoir visité l’une des nombreuses boutiques de souvenirs de Benidorm. Vous y trouverez sans aucun doute de véritables bijoux d’artisanat qui vous rappelleront immanquablement votre voyage. Nous vous attendons!

Leave Comment

Digital Marketing. This project has been developed by Grupo Enfoca: Online Marketing Alicante